Month: July 2017

Le Recrutement en Spas et Instituts

Article recrutement Spa

Le recrutement… Un sujet qui préoccupe de plus en plus de Spa Managers et Gérants de centres beauté Bien-être puisque depuis plusieurs mois, vous êtes de plus en plus nombreux à être confrontés à des difficultés pour trouver des candidats sur des postes de Spa Praticien(ne)s, Esthéticien(ne)s, réceptionnistes mais aussi assistant(e)s Manager voire même Manager.

Mais que se passe-t-il réellement ?

Expertise Spa Bien Être a demandé aux Spa Managers & Gérants de partager leurs retours concernant le recrutement, phase clé n°1 dans le management d’équipe.

Trois aspects majeurs sont soulignés par les témoignages.

  1. Le choix des bons supports de diffusion des annonces d’offres d’emploi

Anaïs, directrice de plusieurs Spas d’hôtels 4 et 5 étoiles, souligne comme difficulté principale celle de « trouver les bons supports de diffusion des annonces pour cibler les profils recherchés ».

Pour diffuser leurs annonces, les Spa Managers et Gérants choisissent de plus en plus le digital.

Le partage sur des sites tels que Pôle Emploi « ne fonctionne que très rarement » pour Céline, gérante d’un Spa dans le Sud de la France. « Le mieux que j’ai réussi à trouver est celle de poster la proposition d’emploi sur Facebook ».

Ce qu’a décidé de faire également Lauren, gérante d’un Day Spa en plein cœur de Paris : « nous avons commencé à en parler sur les médias sociaux » après avoir « mis des annonces sur Indeed – beaucoup de retours, en général peu adaptés. »

D’où la nécessité d’avoir et d’entretenir ses pages et sa Communication Digitale tout au long de l’année.

                 2. La qualité et le nombre de CV reçus

Lauren qui recherche une assistante Spa Manager polyvalente en soins, a reçu le CV d’ « une seule candidate en 5 semaines. Elle n’est pas adaptée ».

Delphine, Spa Manager depuis plus de 10 ans, n’a jamais connu cette situation : « l’évolution ces dernières années en matière de recrutement est décourageant ». Les difficultés qu’elle rencontre tiennent « principalement à la qualité des candidatures reçues ». Les CV qu’elle reçoit depuis 2 mois sont « peu qualitatifs : présentation du CV décevante, vocabulaire peu recherché, fautes d’orthographe en trop grand nombre, photo dévalorisante ou très peu professionnelle, … »

Corinne, gérante de 2 centres Spa et Institut, ne reçoit que très peu de « CV de praticiennes expérimentées » : « les retours de CV proviennent des écoles d’esthétiques(…) mais bien sûr, pour des profils de praticiennes juniors »

Céline explique que « les filles qui sortent de l’école sont très peu formées sur les bases de notre métier ».

Et pour Anaïs, l’autre difficulté est de recruter les bons profils dans le secteur du luxe : « les exigences sont supérieures et il est rare de trouver des personnes qui répondent à tous les critères (bonne pratique des soins, attitude luxe, bonne élocution, etc…) »

Sans ajouter à cela la problématique des performances individuelles, notamment en termes de vente-conseil, et ce malgré les attentes grandissantes des clients Spa et Instituts en la matière.

                      3. La motivation des candidat(e)s à l’embauche

Les Spa Managers et Gérants partagent ce sentiment : qu’il est de plus en plus difficile de trouver des candidat(e)s véritablement motivée par les postes proposés.

Pour Corinne, « l’évolution constatée en matière de recrutement est liée à l’esprit « zapping » des collaboratrices qui rend difficile :
• La pérennité du poste dans un établissement
• La rentabilité des investissements en matière de formation
• La fidélisation de la clientèle »

Anaïs précise « qu’il est difficile de trouver de bonnes praticiennes qui souhaitent faire ce métier avec passion. J’ai l’impression de ne rencontrer que des personnes qui souhaitent trouver un poste de praticienne de manière temporaire pour évoluer rapidement. Or, il faut du temps pour acquérir la maturité et les compétences d’un assistant ou manager ; et tout le monde n’est pas fait pour ça ! »

Enfin Céline estime que « de nos jours, les filles préfèrent en général travailler à domicile et de ne s’occuper que d’un seul client par jour pour gagner le même salaire qu’en institut ».

Ce manque de motivation est ressenti de plus en plus par les Spa Managers et Gérants, et il faut regarder ce qu’il se passe au niveau du management des différentes générations pour comprendre ces changements.

Il est vrai que le recrutement est donc une tâche de plus en plus difficile et récurrente pour les Spa Managers et Gérants (turn-over très important dans nos métiers et rareté des perles rares). Il faut donc s’adapter à ces changements sur le marché de l’emploi de notre secteur et aux Managers et Gérants de faire évoluer leurs pratiques :

  1. Adoptez une mentalité de recruteur à l’année : n’attendez plus le dernier moment pour vous lancer dans le recrutement mais développez une veille continue sur toute l’année, en classant et archivant notamment, tous les CV reçus par profil de poste. Vous vous constituerez ainsi une plus grande base de CV dans laquelle vous pourrez puiser plus efficacement.
  2. Préparez vos plans d’intégration et de formation des nouvelles recrues sur tous les aspects et exigences de notre métier. Certes, cela représente un investissement en temps et en argent mais c’est la 2ème étape cruciale pour fidéliser les membres de votre équipe. Or les formations écoles et marques (techniques de soins et produits) ne sont plus suffisantes pour pallier aux demandes des clients Spa et Institut. De réelles compétences en matière de service client, d’attentions et de communication sont de plus en plus indispensables pour la qualité du travail accompli.
  3. Formez-vous au Management & Leadership pour fidéliser le plus longtemps possible vos équipes et rentabiliser vos recrutements. Les nouvelles générations arrivent et les codes de gestion des équipes ont bien changés ces derniers temps, comme en témoigne Corinne : « les qualités managériales, l’aptitude à analyser les motivations inter-générations, sont devenues essentielles pour la Spa Manager actuelle. Cette difficulté est majeure pour moi, gérante depuis 15 ans, je rencontre de réelles difficultés de recrutement depuis 3 ans. »

C’est une remise en question aussi perturbante que passionnante qui vous attend et les résultats sont là.

Pour aller plus loin dans vos nouvelles procédures de recrutement, rejoignez le prochain Séminaire de formation Management & Leadership qui aura lieu du 24 au 26 octobre 2017 à Paris.