gérant Institut de Beauté

Comment créer une Stratégie de Ventes dans votre Spa ?

Comment creer une strategie de ventes dans le Spa

Quel sujet majeur que la Vente Retail ! Tant de Spa Managers s’arrachent les cheveux et désespèrent de voir décoller les résultats de leur équipe sur les ventes de produits.

Bien souvent, on se concentre essentiellement sur les formations techniques de ventes en cabine. Bien sûr, il vous faut en proposer à votre équipe et ce, chaque année.

Mais au-delà de ces techniques de vente en cabine, j’aimerai partager cet outil pour vous aider en tant que spa manager, à mettre en place une stratégie de ventes à 360° dans votre spa. Cette stratégie implique des axes supplémentaires de développement, qui sont trop souvent oubliés et qui fonctionne dans les spas où elle est appliquée. On y considère donc 6 axes :

  • Les motivations et la vision autour du client
  • Le rôle du manager
  • Le rôle de la réception
  • Le rôle de la praticienne
  • Le merchandising
  • Le marketing

  1. Les Motivations et la vision autour du client

Une première étape dans votre stratégie de ventes à 360° est de lister toutes les motivations du client à venir dans votre spa.

1/ Pourquoi les clients fréquentent-ils les spas d’une manière générale ?

2/ Pourquoi viennent-ils chez vous plutôt qu’ailleurs ?

Faire cet exercice avec votre équipe permet de révéler que le client vient au spa pour être conseillé : il veut profiter de son soin mais aussi apprendre comment en prolonger les bienfaits.

Lorsque je demande aux clients qui fréquentent les spas régulièrement, ce qui leur manque dans leur expérience au spa, à 95% du temps, il s’agit du manque de conseils reçus.

Une deuxième chose à considérer, c’est de montrer à votre équipe que le client est un cercle d’investissement pour elle et pour votre centre de profits.

Pour optimiser donc la rentabilité de votre parcours client, faites-en l’analyse SWOT à chaque étape :

  • AVANT la visite : comment le client/prospect est incité à prendre RDV dans votre spa ?
  • PENDANT la visite : que faites-vous pour le faire rebooker ?
  • APRES la visite : s’il n’a pas rebooké, que faites-vous pour le faire revenir ?

Les visites mystères sont aussi un excellent moyen d’avoir une prise de recul suffisante pour révéler vos forces et vos axes de développement. Partager les retours de ces visites avec vos équipes au cours des réunions est le meilleur moyen de les concentrer sur l’attention portée sur les détails tout au long de leur prise en charge.

  1. Le rôle du Manager dans la stratégie de ventes

On ne parle pas assez du travail du manager comme un impact direct sur les performances de ventes de son équipe.

Or, on ne peut pas reprocher à son équipe en cabine de ne pas être suffisamment « vendeuse », sans s’impliquer à 100% dans leurs progressions et changer leur mentalité autour de la vente. Cet élan vient du manager.

C’est donc tout au long du cycle d’évolution des membres de votre équipe : depuis le recrutement, en passant par la phase d’intégration et de formation puis, dans votre programme de management à l’année, que vous allez pouvoir insuffler l’énergie suffisante pour développer leurs compétences commerciales.

Vérifiez donc votre procédure de recrutement et d’intégration :

  • Quel est votre discours par rapport à la qualité de service, de conseils et à la vente de produits pendant les entretiens ?
  • Comment testez-vous le profil « commercial » de vos candidats ?

Puis en phase d’intégration :

  • Qu’est-il prévu dans votre procédure de formation concernant l’accompagnement sur la vente ?

Donnez les outils à votre équipe tout au long de l’année : mettez à profits vos réunions pour faire des mini-ateliers de révision autour de la vente Retail et du Parcours Client.

Lorsque j’étais spa manager, j’avais demandé à mon équipe qu’à chaque mois, une praticienne présente son produit préféré à l’équipe, ou bien parle d’une vente qu’elle a particulièrement réussie ou bien expose un problème ou une objection à laquelle elle a été confrontée, et toute l’équipe lui suggère des solutions pour la prochaine fois. Nous avions donc à chaque réunion mensuelle, un focus autour de la vente de produits.

Enfin, au-delà de votre leadership autour de la vente, c’est aussi un plan de développement commercial que vous pouvez préparer reprenant : les relations fournisseurs, la gestion des coûts par soin et de vos stocks, la fixation et la répartition des objectifs, votre plan marketing et merchandising, et enfin, votre plan de communication avec le digital centré sur le retail.

  1. Le rôle de la réception

La réception est le cœur opérationnel dans votre stratégie de ventes.

C’est notamment là où les notions d’Upsell et de Cross-sell entrent en jeu sur le terrain.

Reprenez comme fil conducteur le parcours client et identifiez les points où la réception doit faire ces propositions de ventes additionnelles et complémentaires.

Avant le soin :

  • Qu’est-il fait au moment de la prise de RDV téléphonique pour faire réserver d’autres prestations à plus forte valeur ajoutée (plus de temps ou de « combinaison » de soins) ou bien pour le placer sur vos créneaux « temps creux » afin d’optimiser le remplissage de vos plannings ?
  • Comment présente-t-on le concept, l’histoire de votre marque et les produits aux clients qui viennent pour la première fois ?
  • Comment traite-on les messages : réponses aux emails, commentaires sur internet, … ?

Après le soin :

  • Quelle communication est mise en place entre l’équipe cabine et la réception pour clôturer les ventes, faire le rebooking et qualifier la fiche client ?
  • Quelle procédure de suivi de satisfaction est mise en place ?
  • Comment incite-t-on les clients à partager leurs avis en ligne dans le but d’acquérir de nouveaux clients ?

Plusieurs outils peuvent être développés pour « rattraper » les ventes à la réception : si par exemple dans votre spa, le client profite des espaces humides après son soin, c’est une excellente expérience pour lui mais c’est typiquement à ce moment où l’on « perd » la vente.

Si votre pôle réception n’est pas au fait de clôturer les ventes sur les produits qui lui ont été présentés en cabine, le client « oublie », et les conseils n’auront pas été faits jusqu’au bout.

Pour vous y aider, de nombreux exercices peuvent être mis en place avec votre équipe de réception pour leur faire prendre conscience de l’importance du retail dans l’expérience client.

Retrouvez-nous lors de l’Atelier de Formation “Vendre et Fidéliser à la Réception” pour acquérir ces techniques – consulter le calendrier des sessions

  1. Le rôle de la praticienne

Encore une fois, pour votre équipe cabine, pensez à leur faire suivre au moins une fois par an une formation techniques de ventes en cabine.

Mais bien souvent, lorsque je rencontre les équipes ou bien leur manager, je tombe sur une objection récurrente : « on n’a pas le temps de vendre ».

Et bien je vous prouve par « A+B » qu’il ne faut pas plus de 10 à 15min au total, réparties entre le moment où la praticienne va rencontrer son client et le moment où elle le raccompagne à la sortie de soin. D’autant plus que votre système de communication entre la réception et la cabine est optimisé et totalement maitrisé.

Tout l’art réside dans le « placement » des bonnes questions, aux bons moments.

Encore faut-il aussi savoir retraiter les informations données par le client en réponses produits et soins complémentaires pour le rebooking.

En tant que manager, c’est à vous de les accompagner et de leur donner les outils nécessaires pour développer leurs performances : fixez-leur des objectifs clairs et atteignables.

Ne leur dites plus : « tout le monde doit faire 800€HT de ventes de produits par mois » mais répartissez ces 800€ par mois en valeur par jour (40€ par jour si la praticienne travaille 20 jours dans le mois), soit 1 à 2 produits par jour (ou moins) selon le prix moyen HT de vos produits retail.

C’est tout de suite beaucoup plus parlant et concret pour votre équipe.

Adaptez également ces objectifs pour chaque individu. Par exemple, pour une praticienne qui vend déjà 20 produits par semaine, amenez-la à en vendre 25 par semaine. En revanche pour celle à qui il arrive de ne pas vendre systématiquement 1 produit par semaine, amenez-la déjà à ce résultat : il ne servirait à rien de lui demander de faire 25 produits par semaine également.

Enfin, suivez votre équipe cabine chaque mois avec des outils qui les aideront à changer leur mentalité autour de la vente, à lever les barrières : faites-par exemple avec elle la liste des objections les plus fréquemment rencontrées et apportez-y une réponse tous ensemble.

Pour former votre équipe cabine, consulter le programme de la formation “Ventes-Conseils au Coeur du Parcours Client” qui leur est réservée – plus d’informations

  1. Le merchandising

Un de mes sujets préférés dans la stratégie « Retail à 360° dans le Spa© » est le merchandising.

Pourquoi ? Car lorsque l’on maîtrise les codes et les règles d’or du merchandising en spa, on voit ses résultats de ventes augmenter à vue d’œil !

Emmanuelle, gérante d’un Spa urbain a vu son CA Retail décoller le jour où nous avons mis en place un plan merchandising efficace et cohérent.

Ici tout l’enjeu est de créer un plan merchandising ludique : le client doit voir les produits à tout moment lors de sa visite et doit avoir la possibilité de les toucher, de les sentir et d’en entendre parler.

Assurez-vous donc d’avoir un plan merchandising cohérent directement en relation avec votre plan marketing pour vos mises en avant de produits.

  • Quels produits ou gamme sont mis en avant à chaque mois ?
  • Quel est le message unique dans votre vitrine ?
  • Comment retrouve-t-on ce message sur vos linéaires en boutique, sur votre desk à la réception, dans les espaces de change et d’attente, en cabine, … ?

Utilisez de manière judicieuse les PLV fournies par vos marques partenaires et n’hésitez pas à créer vos propres affichages et visuels signatures. Le client doit voir votre « marque » spa à vous, votre identité propre.

Autre point clé, veillez à instaurer et appliquer une procédure relative aux testeurs et à la mise en place du merchandising. Encore trop souvent, il m’arrive de fréquenter des Spas où la propreté des testeurs laisse à désirer. Or si vous étiez à la place de votre client, auriez-vous envie d’acheter un produit dont le testeur est sale, à moitié vide et dont l’odeur a tournée ? Auriez-vous envie d’acheter un produit avec une pellicule de poussière sur le packaging ou sur le linéaire sur lequel il est présenté ? Certainement pas.

Faite-en sorte que votre équipe comprenne l’importance de cette procédure et l’applique quotidiennement, plusieurs fois par jour.

Enfin, pour les Spa d’Hôtels, le merchandising fait face à une contrainte majeure : le vol.

On enferme donc les produits dans des vitrines fermées à clé, on cache les testeurs, on enlève tout l’intérêt du merchandising et on bloque ainsi considérablement les ventes.

Revoyez vos astuces pour prévenir de ces vols, tout en remettant les produits en accessibilité tout au long de l’expérience client. Il existe des tas de solutions pour permettre au client d’être en contact avec les produits dans votre Spa d’Hôtel.

Par exemple, nous avons proposé à une Spa Manager d’un grand hôtel parisien dont le parcours client ne lui permettait pas de laisser les testeurs à disposition des clients dans la salle de repos, de se servir de palettes de peinture utilisées par les artistes, afin que les praticiennes disposent une petite quantité de chaque produit qu’elles recommandent à leurs clients. Des numéros sont disposés sur cette palette où les références sont reportées sur l’ordonnance beauté. Le client peut donc tester chaque produit pendant qu’il déguste son thé dans l’espace détente, tout en connaissant le nom du produit qu’il est en train de découvrir grâce à son ordonnance personnelle.

Ne sous-estimez donc pas les bénéfices du merchandising sur vos performances de ventes, formez-vous dès à présent avec le module 100% en ligne : “Les Règles d’Or du Merchandising en Spa et Institut”commander en ligne

  1. Le marketing

Dernier axe de développement de votre stratégie de ventes, c’est le marketing.

Encore une fois, c’est à vous, en tant que Spa Manager, à mettre un place un plan marketing orienté vers le retail.

  • Est-ce que la/les marque(s) cosmétique(s) partenaire(s) que vous avez choisie(s) ou qui sont utilisée(s) actuellement est/sont cohérente(s) par rapport à votre concept, à votre histoire, à votre U.S.P (Unique Selling Point) ?
  • Est-ce que votre plan marketing prévoit systématiquement une mise en avant de produit en correspondance avec votre mise en avant de soin du moment ?
  • Quelles sont les événements, les animations commerciales que vous pouvez mettre en place à certains moments de l’année pour renvoyer votre image d’expertise soin et produit à vos clients ?

Sur ce point, vous pouvez par exemple proposer des ateliers beauté et bien-être où vous apprenez à vos clients une technique de soin à vos clients, qu’ils peuvent refaire à la maison tout en leur montrant comment utiliser vos produits et les intégrer dans leur routine quotidienne.

Enfin, parlons de votre stratégie de communication autour des produits :

  • Comment relayez-vous les messages autour du retail dans vos différents supports de communication ? Brochure de soin, site internet, réseaux sociaux, newsletter, vitrine, …
  • Utilisez-vous les 3 types de messages autour de vos produits ? Information, promotion et éducation ?
  • Quelle campagne digitale pouvez-vous mettre en place pour intégrer de plus en plus le retail dans vos publications ?

Une idée qui fonctionne au niveau de digital est de publier de très courtes vidéos (1min maximum) où les membres de votre équipe présentent leur produit coup de cœur. Arrangez-vous pour que cette mise en avant « coup de cœur » corresponde à la mise en avant du soin et produit du moment pour rester cohérent dans votre plan marketing et envoyer un message plus puissant à vos clients.

Pour que vos ventes décollent cette année, il est important de changer la mentalité autour du retail dans les Spas. Nous entendons beaucoup d’excuses de la part des équipes ou même de leur manager : « chez nous, on ne peut pas vendre » ou bien « ce n’est pas notre priorité ». Or n’oubliez pas les motivations des clients à venir en spa et reprenez votre légitimité aux conseils. Sans conseil la qualité du soin est entachée. Votre stratégie de ventes à 360° vous aidera à remettre le conseil et l’expertise au cœur de l’expérience client, elle vous permettra d’augmenter vos résultats et votre marge et surtout de fidéliser plus durablement vos clients. Vous serez fier de vos résultats et de ceux de votre équipe !

Nous vous accompagnons dans la création de votre Stratégie de Ventes à 360° dans le Spa / Institut au travers du Séminaire de Formation Ventes & Parcours Client, réservé aux Spa Managers & Gérants Beauté qui veulent réussir – consulter les dates sur Lyon et Paris

Partagez aussi vos expériences et rejoignez les Pages Facebook d’Expertise Spa Bien-Être et le groupe Spa Managers et Gérants Beauté Bien Etre.

Je veux booster mes performances de Manager

Spa Managers, Gérant(e)s d’Institut de beauté ou Centre de Bien Etre : booster vos performances !

Spa Manager Booster mes Performances

Vous êtes Spa Manager depuis quelques années et vous connaissez votre métier.

Vous gérez votre Institut de Beauté ou votre entreprise beauté ou bien-être et vous suivez de très près son évolution.

Vous êtes passé(e) par différentes périodes et différentes phases : euphorie, exaltation, fierté de la réussite mais aussi doutes, craintes, agacements, angoisses ou peur de l’échec.

Vous avez su gérer les événements avec plus ou moins d’énergie, de motivation mais une seule envie : réussir !

Vous voulez maintenant être encore plus performant ?

Il est temps de donner un véritable coup d’accélérateur à vos compétences.

Et si je vous donnai 5 astuces pour mettre toutes les chances de votre côté ?

 

  1. Je m’organise

Comment font les entrepreneurs ou managers qui réussissent ?

Ils sont avant tout leur propre manager et celui de leur agenda.

Une organisation à toutes épreuves pour vous aider à faire face au rush, aux urgences et en parallèle, une méthodologie de préparation minutieuse pendant les périodes creuses pour mieux préparer le programme de développement de votre business sont vos principaux alliés.

  • Equipez-vous d’un agenda et planifiez les événements fixes connus (réunions d’équipe, salons, congrès, conférences, inventaires, clôture comptable, …)
  • Créer une seule To Do Liste avec 2 colonnes : une pour vos tâches professionnelles et l’autre colonne destinées à vos impératifs personnels
  • Notez vos idées sur un carnet d’inspiration dès qu’elles vous viennent à l’esprit et inspirez-vous en pour les mises à jour de votre To Do Liste, une fois par semaine
  • Découpez votre emploi du temps pour dédier des plages horaires ou des jours de semaine à des missions spécifiques : traitement des emails de 9h à 9h30 puis de 12h à 12h30 puis de 17h à 17h30 par exemple ou encore : le lundi est destiné au suivi comptable et financier, le mardi au plan de communication, le mercredi au suivi de l’équipe et aux entretiens individuels,…

Devenez vous aussi manager de votre temps !

  1. Je (re) travaille ma vision

Pour réussir, il faut se fixer et atteindre des objectifs. Mais en amont, il est essentiel de travailler ou retravailler chaque année sur sa vision. Elle constitue votre point de départ ou leitmotiv dans chaque action ou discours que vous tiendrez au cours de l’année.

Pour se faire, 3 questions à se poser :

  1. « Quel est le résultat final que je veux obtenir ? » Exemple : « devenir le 1er Day Spa familial de ma région »
  2. « Quelles sont mes valeurs pour y parvenir ? » Exemple : « bonne humeur, ambiance chaleureuse, service avenant et ludique, professionnalisme et avant-gardisme »
  3. « Quelles sont mes forces et mes faiblesses pour y arriver ? » Exemple : « Mes forces : mon expérience dans un centre de loisir au cours de mes études, une équipe compétente et performante qui m’entoure, des services et produits innovants et adaptés pour toute la famille. Mes faiblesses : peu de connaissance dans le marketing et la communication, besoin de développer mon réseau, élargir mes compétences techniques avec une formation massage bébé »

Une fois ces 3 réponses apportées, gardez-les précieusement (en 1ère page de votre agenda, cahier ou carnet d’inspiration, affichées au-dessus de votre bureau, dans un document spécifique de votre ordinateur,…). Vous pourrez ainsi y replongez à loisir et dans les « coups de mou ».

  1. Je me fixe mon 1er objectif

Une fois votre vision remise au goût du jour, il est temps de vous fixer votre 1er objectif prioritaire pour y parvenir. Faites l’analyse plus approfondie vos forces et vos faiblesses pour réaliser votre vision. Ces constats vous permettront de faire un état des lieux, de voir quel est votre 1er frein et ce sur quoi vous devrez vous concentrer dès le départ.

Exemple : si votre vision est de « devenir le 1er Day Spa Familial de ma région », on peut imaginer que  vos objectifs qui s’y relient sont :

  • Consolider ou améliorer mon offre, mes services, mes produits pour répondre aux besoins de ma cible
  • Développer un nouveau soin ou service
  • Communiquer pour acquérir de nouveaux clients
  • Communiquer pour fidéliser mes clients
  • Recruter des nouveaux talents dans l’équipe

Dans la mesure du possible, essayez de chiffrer cet objectif principal, comme par exemple : « augmenter mon CA Retail de 10%  sur le prochain semestre » ou encore « recruter un CDI temps plein et un autre mi-temps dans les 3 prochains mois ».

Vous pouvez ensuite déterminer vos objectifs secondaires ou également appelé plan d’actions.

  1. J’établis mon plan d’actions

Vous avez maintenant déterminé votre ou vos objectifs prioritaires. Vous pouvez désormais établir votre plan d’actions pour y parvenir. Ce sont les sous-étapes de vos objectifs principaux, rendus plus « digestes » et qui vous permettront d’avancer de manière plus sereine.

Commencez par lister tous les moyens possibles pour réaliser votre objectif.

Par exemple, votre objectif est de communiquer pour attirer 100 nouveaux clients dans les 3 prochains mois. Vous établissez donc votre liste étendue d’actions possibles :

  • Mailing/ Distribution dans les boîtes aux lettres ou dans la rue
  • Offre de parrainage
  • Développement de partenariats avec d’autres commerçants de la région
  • Acheter des espaces publicitaires
  • Organiser ou participer à des événements
  • Participer à un salon

Choisissez ensuite parmi cette liste, les 3 à 5 actions qui vous semblent les plus pertinentes en termes de résultats et d’investissements.

  1. Je le fais valider (par mon boss ou par mon coach et pourquoi pas les 2 ?)

Pour être certain(e) de réussir, un œil extérieur peut vous assurer ou vous rassurer dans vos choix.

Si vous êtes Spa Manager, vous pouvez (et souvent devez), faire valider vos plans d’actions par votre supérieur hiérarchique. Mais vous pouvez également choisir un coach professionnel qui va vous aider et vous aiguiller dans la bonne direction, vous soutenir et vous accompagner dans la réalisation de votre vision.

De même que si vous gérez ou dirigez votre institut de beauté, un coach ou consultant pourra répondre à vos interrogations, vos hésitations et vous permettre d’adopter le recul nécessaire sur votre activité pour réaliser vos objectifs plus facilement.

Pour connaître plus en détails les avantages qu’un coaching professionnel peut vous apporter, lisez l’article : « 5 bonnes raisons de faire appel à un coach pour booster vos performances ».

Vous aimez cet article ? Partagez-le sur les réseaux, suivez la Page Expertise Spa Bien-Être et rejoignez dès aujourd’hui la communauté des Spa Managers et Gérants Beauté Bien-Être sur Facebook !

7 secrets pour optimiser son organisation de travail

Augmentez vos performances en améliorant votre organisation.

Article Time Management_Valerie Delforge

Cette fois, c’est Valérie DELFORGE, directrice de la société Delforge+Co qui vous livre ses secrets.

Article paru dans le magazine Professionnal Beauty, traduit de l’anglais par E.S.B.E.

Nous sommes tous, de plus en plus occupés voire surmenés, mais en apprenant à organiser efficacement votre temps de travail vous deviendrez réellement plus productifs.

Il n’y a pas de formule magique pour réussir à gérer efficacement votre temps de travail. La discipline et la constance doivent devenir vos meilleures alliées. Il est important de visualiser ce que vous voulez faire du temps libre que vous gagnerez, afin de vous motiver et d’arrêter la procrastination.

Vous avez également besoin d’accepter, que vous ne finirez jamais votre « to do » liste, et que vous serez souvent amenés à rajouter de nouvelles missions à celles que vous viendrez tout juste de terminer et de supprimer de celle-ci. Une fois ces notions préalables acceptées, vous serez capables de créer une procédure efficace pour mieux gérer votre travail quotidien et gagner en productivité/efficacité.

  1. Faites de l’organisation de votre temps de travail, une priorité

Une phrase simple ; mais si vous ne faites pas de cet objectif une priorité, cela ne se produira pas.

  1. Créez une seule « to do » liste

Elaborez une seule et unique liste composée de deux colonnes : une pour vos objectifs professionnels et une autre pour vos objectifs personnels. Il est important que ces deux listes : personnelles et professionnelles soient visibles immédiatement en même temps sur un même support. De cette manière, vous pouvez vous focaliser sur les deux et parvenir à un équilibre vie privée/vie professionnelle. Arrêtez de créer plusieurs listes  dans différents endroits (une sur votre téléphone, une autre sur un carnet, une autre sur un post-it), regrouper l’ensemble de vos listes en une seule vous permettra de voir plus large.

  1. Dessinez une chronologie

Procurez-vous un calendrier annuel et reportez-y tous les événements fixes, comme par exemple, les réunions mensuelles. De cette manière, vous pourrez planifier vos temps de préparation de ces événements ainsi que vos périodes propices aux vacances par exemple.

  1. Priorisez vos priorités

C’est la règle la plus difficile à suivre car quand vous êtes surmenés, tout vous semble être une priorité. Mais si vous notez vos tâches et que vous regardez votre calendrier, vous saurez par où commencer. Soyez réaliste, vous ne pouvez pas tout faire en un jour. Le plus de pression vous vous mettrez, le moins efficace vous deviendrez.

  1. Faites des mises à jour hebdomadaires

Chaque lundi, mettez à jour votre « to do » liste. Répartissez vos objectifs de la semaine sur chaque journée. Par exemple : « le mardi, je travaille sur le recrutement, le mercredi, je crée le plan marketing, le jeudi, je suis en repos ».

  1. Adoptez un support comme exutoire

Ayez toujours avec vous un petit carnet sur vous afin d’y noter toutes vos idées dès qu’elles vous viennent à l’esprit. De cette façon, vous vous libérez l’esprit de l’affluence des idées, de choses à faire, réelle source de stress. Lorsque vous faites les mises à jour hebdomadaires de votre « to do » liste, reprenez les choses les plus importantes qui apparaissent sur votre carnet. Vous finirez par devenir très créatifs.

  1. Evitez les  pertes de temps 

Les pertes de temps apparaissent sous diverses formes : par exemple, le client qui tient à discuter avec vous pendant des heures, la praticienne qui veut vous raconter sa dernière soirée. C’est à vous de gérer ces pertes de temps.

Il est crucial de vous focaliser sur une tâche à la fois : éteignez votre téléphone et vos notifications emails, et consacrez votre entière attention à la tâche que vous avez choisie. Donnez-vous une à deux heures pour ne faire que cela. Vous serez réellement efficace. Quant à la praticienne bavarde, gérez ses attentes : « j’ai 5 minutes pour toi ». Passez plus de temps avec elle plus tard, lorsque vous le pourrez, pour maintenir une bonne relation, mais décidez de quand, car vous êtes responsables de votre temps.

La gestion du temps de travail est au centre de tout ce que vous faîtes, et vous procure indéniablement plus de liberté. Que vous soyez lève-tôt ou non, c’est la procédure qui compte.

Valérie Delforge est spa consultante (et vit à Londres). Elle travaille dans l’industrie de la beauté depuis plus de 25 ans, à différents postes, dont celui de directrice des opérations spa pour le Groupe Steiner et ancienne Directrice du spa Bliss. Elle propose des Mentoring pour les managers sur les pays anglophones au travers de sa société Delforge+Co